Voici pourquoi si tu te parles à toi-même, t’es plutôt un génie !

Plus de honte à te parler à toi-même. Ce n’est pas une maladie mentale, mais c’est une qualité des génies. Une étude révèle que se parler à soi-même augmente les capacités intellectuelles.

 

Talking to yourself

Nous avons tous des tendances à nous parler à nous mêmes, sauf que nous le faisons à fréquences inégales. Nous appelons nos objets qu’on ne peut pas localiser, et quand  parvenons à les retrouver, nous les grondons.

Si tu es parmi ceux qui vivent ça, tu sais que tu te fais taxer de fou ou de schizophrène. Tu as une qualité exceptionnelle, car tu es un génie. C’est ce que montre une étude publiée par Quarterly Journal of Experimental Psychology, et voici 6 points qui le prouvent.

1- Se parler à soi-même augmente l’efficience du cerveau

Es-tu pointé du doigt parce que tu te parles à toi-même? Au lieu de te plaindre, tu devrais célébrer, selon les psychologistes Daniel Swigley et Gary Lupya.

Ces 2 psychologistes ont demandé à 20 personnes de chercher un objet dans un supermarché. Le premier groupe devait garder silence alors que les autres du 2è groupe répétaient à haute voix le nom de l’objet recherché. Les résultats ont montré que les personnes qui répétaient le nom de l’objet ont pu le trouver facilement.

2- Parler à toi-même est seulement utile si tu sais ce dont tu as besoin

Penser à voix haute

On ne peut jamais prétendre que répéter le nom de l’objet peut  être utile alors qu’on ne sait pas à quoi ressemble l’objet.

Parler à toi-même n’est pas toujours utile. Si tu ne sais pas à quoi ressemble l’objet, dire son nom peut être sans effet ou simplement te faire perdre du temps. Si, d’autre part, tu sais que les bananes mûres sont jaunes et qu’elles ont une forme particulière, en disant « bananes mûres » tu es entrain d’activer les propriétés visuelles dans le cerveau pour t’aider à les retrouver

selon Lupya.

3- A la manière des enfants, on apprend en se parlant à soi-même.

Les enfants n’apprennent à parler qu’en écoutant les adultes, puis répètent ce qu’ils disent. Les bienfaits de ce phénomène de se parler à soi-même sont beaucoup plus visible chez les enfants. Ces derniers se concentrent sur les tâches qu’ils effectuent manuellement en récitant à haute voix les différentes étapes. Un enfant apprend en disant ses actions. Ainsi, il pourra capable de garder en mémoire comment il a pu résoudre le problème.

4- Parler à toi-même  te permet d’organiser tes idées

Thinking out loud

Selon la psychologiste Linda Sapadin, te parler à haute voix te permet de valider les décisions les plus importantes et les plus difficiles.

Cela t’aide à clarifier tes idées, tendre vers ce qui est important et confirmer n’importe quelle décision que tu envisages

ajoute-t-elle.

5- Te parler à toi-même te permet d’atteindre tes buts

Faire une liste des buts et objectifs à atteindre peut paraître contraignant. Mais se parler à soi-même au cours du processus rend les tâches beaucoup moins faciles. Les choses prennent l’air faisable. Les choses sont en perspectives, et tu restes attaché à tes tâches.

6- Les personnes les plus brillantes se parlaient à elles-mêmes

Les grands penseurs, écrivains, poètes et d’autres qui ont marqué l’histoire se parlaient à eux-mêmes. Le célèbre Albert Einstein lui aussi était pareil. Il répétait  ses petites phrases à lui étant à l’écart des autres.

Tu n’es donc pas le seul à te parler à toi-même, et il se trouve que c’est un atout.

Source: elitedaily.com

Recevez les meilleurs articles FHEMNA par email

Recevez les meilleurs articles FHEMNA par email

Merci pour votre abonnement à notre Newsletter

COMMENTAIRES


PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE